Blackberry : Ma Lettre De Rupture…

Mon BB…

Je ne sais pas par où commencer pour t’expliquer que notre histoire est finie. J’aurai pu te mailer, t’envoyer un texto ou même te le dire sèchement en 140 caractères… Mais je doute que tu aurais cliqué j’aime à la suite de cette publication. Comment te dire après tant d’années que tu ne me conviens plus, que tu ne me satisfais plus. Cela faisait quelques temps que notre histoire stagnait malgré tes relookings nombreux, tes mises à jour successives et tes tentatives de rendre notre relation un peu plus tactile, rien n’y faisait… Je m’éloignais chaque jour un peu plus de toi. Je ne te captais plus.

J’ai fermé les yeux sur ton autonomie désastreuse, j’ai nié tes synchronisations hasardeuses, j’ai tenté à chaque nouveau modèle de redonner vie à notre histoire… Mais que veux-tu, l’amour est comme un forfait wifi… C’est illimité certes, mais il ne faut pas dépasser les bornes…


Souviens-toi, tu m’as toi même arraché à une romance finlandaise que je vivais avec la robuste mais fiable firme Nokia 3310. Quand il a fallu quitter mon amour nordique pour te suivre au Canada, je l’ai fait sans hésiter. J’ai suivi la révolution que tu installais dans ma vie. C’est à mon tour de partir… Je m’en vais vivre le rêve Américain. Oui, je l’admet, j’ai succombé comme tant d’autres. Oui, je le crie haut et fort même si cela te fera bugger quand l’info sera retwittée… J’ai croqué la pomme, le fruit défendu. Et, crois le ou non, je suis comme sur un nuage, que dis-je, sur un vrai petit Cloud.

Oui, j’en avais assez d’être le seul à ne pas pouvoir regarder une vidéo en pleine rue sans avoir besoin de la laisser chargé vingt minutes… Te redémarrer était devenu atroce, sais-tu ce que l’on ressent lorsque l’on doit sans cesse ouvrir, démembrer puis refermer quelqu’un qu’on aime ? Tous les jours ? Plusieurs fois par jour ? Je ne pouvais plus m’y résoudre. Et puis concrètement, tu ne sais toujours pas te mettre en valeur alors que tout le monde s’instagram. Tu t’amuses encore au BrickBreaker à ton âge… Grandit un peu, à quoi ça RIM ?

Certes, tu connaissais du monde. Ça au moins, on ne peut pas te l’enlever. Ton fabuleux réseau va me manquer. Mais comme durant toute séparation, on perd des amis communs. Certains me pingueront, d’autres m’ignoreront mais au moins tu éviteras enfin de me réveiller en pleine nuit pour me faire lire une de tes chaines inutiles comme le faisaient mes ex sur msn !

Je ne serai pas plus long, car le [Texte Manquant]

(Adieu).

(Suivez-moi, et parlons en sur Twitter. @AlexisOnestas)

Advertisements

14 réflexions sur “Blackberry : Ma Lettre De Rupture…

      1. Je t’en prie ! Je crois que je vais écrire une petite lettre à mon BB, moi…

  1. Pas mal du tout… je me reconnais dans la 1ère partie de la romance (finlandaiso-canadienne)…. mais je reste (pour l instant)….sur mon BB… ( j avoue être cependant « bi » puisque j i-touches et j i-pades en même temps sans complexes et avec gourmandise 😉

  2. Très bien écrit ! Apple devrait s’en servir, ça m’a donné envie de ‘croquer la pomme’ aussi ! 🙂

  3. Au lieu de manger des pommes, même si elles sont très bonnes, je préfère la liberté que m’a enseigné le petit robot vert. Si on me parle de fluidité, je répondrai Galaxy Nexus. Si on me parle de stabilité, je dirai Galaxy Nexus. Si on me parle de mise à jour, je dirai encore et encore Galaxy Nexus.

    La vie est tellement plus belle à travers ses grands yeux de 4,65 pouces. Sans la technologie Amoled, je suis aveugle.

    Entre la rigidité de la pomme et la souplesse du petit robot vert, pour ne pas me faire un tour de rein en plein effort, je choisis la souplesse.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s